poetic.ch

Lectures




François Villon






Le Testament - CLXXX

Pour tout ce fournir et parfaire
J'ordonne mes exécuteurs
Auxquels fait bon avoir affaire
Et contentent bien leurs detteurs.
Ils ne sont pas mout grands vanteurs,
Et ont bien de quoi, Dieu merci!
De ce fait seront directeurs.
Écris : je t'en nommerai six.

Le Lais - XXXV

Finablement, en écrivant,
Ce soir, seulet, étant en bonne,
Dictant ce lais et décrivant,
J'ouis la cloche de Serbonne,
Qui toujours à neuf heures sonne
Le Salut que l'ange prédit;
Si suspendis et mis en bonne
Pour prier comme le cœur dit.

XXXVI

Ce faisant, je m'entroubliai,
Non pas par force vin boire,
Mon esperit comme lié;
Lors je sentis dame Mémoire
Répondre et mettre en son aumoire
Ses espèces collatérales,
Opinative fausse et voire,
Et autres intellectuales,

XXXVII

Et mêmement l'estimative
Par quoi perspective nous vient,
Similative, formative
Desquelles souvent il advient
Que, par leur trouble, homme devient
Fol et lunatique par mois:
Je l'ai lu, se bien m'en souvient,
En Aristote aucunes fois.
Tag : Lectures